skip to Main Content
Comment Préparer Le Sol D’une Plantation De La Vigne ?

Comment préparer le sol d’une plantation de la vigne ?

Les consommateurs de vin sont au quotidien dans les snacks et les restaurants. Ils boivent du vin sans savoir la peine qui existe lors de la fabrication. Pourtant, pour l’avoir derrière un bar, il faut connaître les éléments qui concourent à son existence. Et comme élément fondamental, vous avez le sol. Car c’est grâce au sol que la vigne est cultivée. Mais, plusieurs aspects sont à notre réflexion comme la préparation d’un champ de la vigne qui se fait avec plusieurs critères dont il faut connaitre.

L’analyse du sol : comme pour chaque culture, l’analyse du sol est très primordiale. Elle permet de connaître la valeur de ce dernier en fonction de la culture qui doit être exercée. Pour le cas de la vigne, il faut commencer par la recherche du PH, ensuite le taux de matière organique existant dans ce sol. Il faut se rassurer qu’il n’existe pas trop de potasse, car le magnésium risque d’être absorbé et ceci va entraîner des manques. D’où l’importance de prendre l’échantillon de terre dans plusieurs endroits de votre parcelle de terre. Grâce à l’analyse de terre, le vigneron va facilement faire le choix d’un porte-greffe qui doit à tout prix correspondre à ce type de sol.

Laissez suffisamment du temps à l’espace à cultivé : c’est un aspect qui est toujours négligeable. Plusieurs cultivateurs de vigne ont souvent négligé ce détail. C’est pour cette raison qu’il faut toujours avoir un ingénieur à vos côtés. Lorsque vous avez déjà travaillé une fois dans cet espace et vous avez envie de refaire une autre culture de vigne, il est judicieux de laisser un bon bout de temps soit 8 à 10 ans avant de songer à le refaire. D’autres plantes régénèrent souvent et ceci peut causer des maladies aux nouvelles plantes et même l’arrêt de croissance de la nouvelle vigne.

Back To Top